Hollande à Rennes. Le candidat esquisse sa politique de santé sous les « contraintes » (Le Telegramme.com 27.09.11)

Aujourd’hui, François Hollande, favori dans la course à la primaire socialiste, a esquissé les contours d’une politique de santé prenant en compte les « contraintes », lors d’un déplacement à Rennes, à la veille du deuxième débat qui va l’opposer à ses cinq rivaux.

« La gauche doit montrer qu’elle est consciente des nouvelles contraintes : problème de rémunération d’un certain nombre de professions de santé, permanence des soins, contraintes des gardes… », a déclaré François Hollande, accompagné par la députée PS Marisol Touraine, ex-strauss-kahnienne spécialiste des questions sociales.

« A un moment, il faudra payer »
« Si nous ne trouvons pas de nouvelles ressources pour la Sécu, nous ne pourrons pas payer », a-t-il ajouté lors d’une rencontre au CHU avec le corps médical, puis, les syndicats, qui ont dénoncé le blocage des salaires, la fermeture de lits, la suppression de postes… »Il faut dire la vérité : à un moment, il faudra payer. Il y a une saturation de lois, réformes… Il faudra faire les choses avec plus de souplesse, d’intelligence, de circulaires », a fait valoir le candidat, également accompagné par Jean-Yves Le Drian, président du conseil régional.

Des inégalités qui se sont « aggravées »
« Il faut inciter, informer. Mais les formules administratives ne sont jamais les bonnes », a-t-il dit, au sujet des déserts médicaux et de la liberté d’installation des médecins. François Hollande semble ainsi tourner le dos aux rares mesures coercitives prévues dans la loi Hôpital, patients, territoire, santé (HPST), abandonnées sous la pression des principaux syndicats de médecins, au grand dam de la gauche parlementaire.
Sans dévoiler ses propres propositions, ni attaquer frontalement la loi Bachelot de 2009, le député de Corrèze a estimé que les inégalités devant l’accès aux soins avaient été « aggravées ». « Il faut une politique de santé publique qui va au-delà de la politique du soin », a-t-il insisté.

Publicités
Cet article a été publié dans Dans la presse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s