Jamais un gouvernement n’a, à ce point, détruit notre école

A l’occasion de la journée de mobilisation des enseignants pour préserver l’école, François Hollande a tenu à rappeler ses ambitions et ses engagements en faveur de l’éducation:

Le mouvement enseignant d’aujourd’hui, d’une ampleur exceptionnelle, exprime d’abord la profonde colère de la communauté éducative envers la politique que le Président de la République inflige, depuis cinq ans, à l’école et ceux qui y travaillent.

Jamais dans l’histoire de la République, un gouvernement n’a à ce point détruit notre École. Cette hémorragie de postes et de crédits se traduit par un appauvrissement généralisé de notre système éducatif : sur-effectif d’élèves dans les classes, disparition de toute formation pratique des futurs maîtres, fermeture d’écoles, suppression de disciplines, et, au final, déclin de la France dans les classements internationaux.

Les rassemblements d’aujourd’hui expriment aussi une volonté de changement. Je veux redonner par une politique ambitieuse et une nouvelle confiance, sérénité et ambition à notre École. Pour moi elle est la première priorité nationale, et c’est pourquoi je réitère ma proposition de faire adopter une loi de programmation qui permettra de créer 60 000 postes sur cinq ans dans l’Éducation Nationale.

Publicités
Cet article a été publié dans Billets et discours de François Hollande. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s